La Société Dentaire du Nouveau Brunswick
Your Oral Health

Vous et votre dentiste

Interventions courantes

Résines de composite

Avez-vous peur de sourire parce que vos dents sont ébréchées, inégales ou décolorées? Pourquoi ne pas essayer les résines de composites, un traitement qui permet de réparer les dents ébréchées ou tachées. Il peut même servir à combler l’espace entre les dents. Les résines de composite vous donnent meilleure apparence et meilleure estime de soi.

Le dentiste prépare une pâte de résine composite, un genre de plastique, qu’il teint de sorte à blanchir vos dents ou à l’assortir à la couleur de vos dents, puis il l’applique sur la dent en plusieurs couches, chacune étant durcie à l’aide d’une lumière spéciale. L’étape finale consiste à modeler et à polir la résine pour donner à la dent une apparence lisse et naturelle.

Les résine de composite peuvent aussi redonner aux vieilles dents une apparence plus jeune. Tous peuvent profiter des résines de composite, y compris les enfants, car la résine peut être remplacée, si nécessaire, à mesure que les dents poussent.

Facettes

Vous empêchez-vous de sourire parce que vous avez conscience que vos dents sont ébréchées, décolorées ou mal rangées? Gardez espoir, car votre dentiste pourra peut-être leur donner une toute nouvelle apparence en les recouvrant de facettes laminées en porcelaine. Les facettes sont de petites coquilles de porcelaine, fines et robustes, qui sont fixées aux dents. Elles permettent de réparer les dents ébréchées, cariées ou tachées, et de réduire les espaces entre les dents. En modelant le contour des facettes, on peut aussi corriger les dents qui se chevauchent légèrement. Si vos dents ont jauni avec l’âge, des facettes pourraient améliorer leur apparence.

Les facettes peuvent aussi être utilisées à des fins esthétiques au lieu des couronnes, ces dernières étant plus souvent réservées aux dents très endommagées ou cariées. L’émail des dents est légèrement limé pour faire de la place pour les facettes. On utilise souvent un anesthésique local à cette étape de la préparation. Selon la couleur et le ton de la porcelaine, la préparation des facettes peut nécessiter plus d’un rendez-vous.

Ponts et implants (prosthodontie)

Lorsque cela est indiqué, il est bon de remplacer les dents manquantes pour restaurer le sourire, retrouver une bonne mastication et prévenir le déplacement des autres dents.

Il existe trois principaux types de dents artificielles, chaque type étant utilisé dans des situations précises.

Implant dentaire

L’implant dentaire consiste à poser dans l’os de la mâchoire, sous les gencives, un ou plusieurs tenons en métal. Après quelques mois, une fois que les tenons se sont intégrés à l’os, on y fixe la dent artificielle qui remplace la dent manquante.

Prothèse amovible

Une prothèse amovible sert à remplacer toutes les dents manquantes d’une arcade dentaire avec un seul appareil. La prothèse s’accroche aux dents qui restent, ou elle est retenue par succion lorsqu’il ne reste plus de dents naturelles.

Pont

Un pont est un appareil qui sert à remplacer une ou plusieurs dents manquantes et qui est fixé aux dents situées de chaque côté d’un espace vide. Les dents voisines, ou dent piliers, sont préparées pour recevoir des couronnes complètes, et le pont est constitué de deux couronnes ou plus et des dents de remplacement. Une fois qu’il est prêt, le pont est cimenté aux dents-piliers voisines.

Couronnes

Votre dentiste prépare une couronne pour recouvrir une dent très cariée, fracturée, très tachée ou mal formée.

La couronne peut être faite d’acrylique, de métal, de porcelaine ou de porcelaine fusionnée au métal. Les couronnes entièrement en porcelaine ressemblent davantage aux dents naturelles et sont donc le choix habituel pour les dents antérieures. La porcelaine fusionnée au métal est plus résistante, donc plus appropriée aux couronnes destinées aux dents postérieures. Les couronnes pour les dents postérieures sont parfois faites uniquement en métal, en raison de la solidité de ce dernier.

Pour préparer la dent à recevoir une couronne, on commence par l’anesthésier (la geler), puis on la lime afin de faire de la place pour la couronne. On prend l’empreinte des dents et des gencives et on pose une couronne temporaire en attendant que la couronne permanente soit prête.

À votre prochain rendez-vous, le dentiste enlèvera la couronne temporaire et fixera la couronne sur la dent. La forme et la couleur de la couronne seront très proches de celles de vos dents naturelles.

Caries du nourrisson (carie du biberon)

La carie des dents de lait survient lorsqu’on laisse le bébé s’endormir en tétant un biberon contenant du lait de vache, du jus, une préparation pour nourrissons ou une boisson sucrée. Le sucre se transforme en acide et s’attaque à l’émail des dents. Les bébés nourris au sein sont également sujets aux caries s’ils s’endorment régulièrement avec du lait maternel sur les dents. L’apparition de taches, blanches ou autres, est l’un des signes précoces de la carie du biberon. Si le processus continue, les caries peuvent souvent se multiplier et occasionner du malaise à l’enfant.

Les enfants ont besoin de leurs dents de lait pour mastiquer et apprendre à parler correctement. Heureusement, il est possible de protéger votre bébé contre les caries du nourrisson. Ne lui donnez pas de biberon pour s’endormir, à moins qu’il ne contienne que de l’eau claire. Ne lui donnez pas de biberon le jour en guise de sucette, car sucer toute la journée est aussi nuisible que siroter toute la nuit. Nettoyez la bouche et les dents du bébé après qu’il ait mangé. Enfin, si vous pensez que votre enfant a des caries du nourrisson, communiquez sans tarder avec votre dentiste.

Gencives (parodontie)

La perte des dents chez les adultes est le plus souvent causée par une maladie des gencives. Au cours de votre vie, vous courez le risque d’être l’une des neuf personnes sur dix à l’échelle de la planète qui souffrent d’une telle maladie.

Les maladies des gencives, ou maladies parodontales, sont des infections qui s’attaquent aux gencives et à l’os des mâchoires. Elles sont asymptomatiques au début. Les premiers signes de maladie sont le gonflement et la sensibilité des gencives, la mauvaise haleine et le saignement des gencives pendant le brossage des dents ou l’utilisation de la soie dentaire. Bien que l’accumulation d’une quantité excessive de plaque soit la première cause des maladies des gencives, certaines personnes possèdent une prédisposition génétique à ces maladies. Les maladies parodontales peuvent heureusement être soignées à tous les stades.

Il est possible de prévenir les maladies des gencives. Voyez votre dentiste régulièrement, puis brossez-vous les dents et utilisez la soie dentaire pour enlever la plaque. Si la plaque n’est pas enlevée, les bactéries qu’elle renferme s’attaquent aux gencives et provoquent une inflammation pouvant mener à des saignements ou à des pertes osseuses. Ce stade de la maladie s’appelle gingivite. Si la plaque n’est pas enlevée, elle peut entraîner une récession gingivale. Il peut alors se former des poches entre les gencives et les dents, et les tissus reliant les dents à la mâchoire peuvent s’affaiblir. 

Prévention des infections (pratiques de stérilisation)

La stérilisation permet d’enrayer les bactéries et virus nuisibles. La Société dentaire du Nouveau Brunswick recommande aux dentistes de suivre ses lignes directrices en matière de stérilisation afin de protéger les patients contre les maladies infectieuses, y compris le sida. Il n’existe aucune preuve que le sida (virus habituellement transmis par suite d’activités sexuelles ou du partage de seringues), ou tout autre virus, puisse être transmis au cours d’interventions dentaires si des mesures préventives appropriées sont prises.

De nos jours, les professionnels dentaires portent des masques, des lunettes de protection et des gants de latex durant toutes leurs interventions. Ils stérilisent les instruments dentaires, les salles d’opération et le matériel avant de recevoir chaque patient. Il existe même un service de surveillance qui permet au dentiste de s’assurer que son système de stérilisation fonctionne correctement. De plus, pour protéger les patients, les équipes de soins dentaires utilisent des articles jetables, par exemple les aiguilles, l’essuie-tout, la pellicule plastique, le papier aluminium, les feuilles protectrices et les gants.

Orthodontie

Le dentiste peut vous aider à embellir votre sourire en posant un appareil orthodontique sur vos dents et en ajustant périodiquement les broches qui tiennent l’appareil en place de manière à stimuler le déplacement des dents dans la position voulue.

Si vos dents sont bien alignées et votre occlusion est bonne, il est probable que vos dents, gencives et mâchoires seront en bonne santé. Par contre, une mauvaise occlusion peut ébranler, ébrécher et user les dents prématurément, et elle peut également provoquer une tension de l’articulation des mâchoires et de la douleur.

Le chevauchement et le désalignement des dents peuvent être causés par plusieurs facteurs : mâchoires mal alignées, perte des dents primitives avant qu’elles ne soient prêtes à tomber, succion du pouce, traits génétiques donnant de grosses dents dans une petite mâchoire. Si les dents sont très chevauchées, il faudra peut-être en extraire certaines pour permettre le réalignement approprié des dents.

Autrefois, les appareils orthodontiques étaient strictement destinés aux enfants, mais de nos jours, les adultes sont plus nombreux à se tourner vers l’orthodontie pour améliorer leur sourire.

Traitement de canal (endodontie)

Un traitement de canal est une intervention qui porte sur une dent malade (présentant un abcès). Votre dentiste peut assurer ce traitement lui-même ou vous recommander à un autre dentiste pour d’autres consultations et un traitement.

L’intérieur d’une dent saine est rempli d’un tissu vivant qui s’appelle la pulpe. Une fois que la dent est accidentée, fissurée ou cariée, il faut y pratiquer une ouverture et retirer les tissus infectés au centre. Cet espace est ensuite rempli, et l’ouverture est scellée. La région autour de la dent est anesthésiée (gelée) pendant cette intervention.

Lorsque le traitement de canal sera terminé, une couronne ou une coiffe, de même qu’un tenon, pourraient être nécessaires pour protéger la dent. Une dent qui reçoit un traitement de canal peut rester saine et durer aussi longtemps que les autres. Dans la plupart des cas, vous ne sentirez ni ne verrez aucune différence.

Blanchiment des dents

Avant d’acheter tout produit de blanchiment des dents, consultez l’expert en la matière, votre dentiste, et vous économiserez sans doute du temps et de l’argent. Prenant en compte votre état de santé buccodentaire, votre dentiste pourra décider s’il vous faut un produit de blanchiment et lequel vous convient le mieux.

L’apparition sur le marché de nouvelles options en matière de blanchiment répond à l’intérêt grandissant des consommateurs à l’égard des interventions à des fins esthétiques, de la bonne forme physique et du mieux-être.

Les options les plus courantes sont les suivantes :

• blanchiment chez le dentiste;
• blanchiment à domicile;
• dentifrice blanchissant.

Le blanchiment chez le dentiste dure normalement de 30 à 90 minutes et nécessite une à trois séances. On utilise un gel protecteur, un écran ou une digue afin de protéger les gencives contre le produit de blanchiment, habituellement une forme de peroxyde d'hydrogène. Le produit de blanchiment est ensuite appliqué sur les dents, et une lumière de haute intensité est utilisée pour accélérer le processus de blanchiment.

Le blanchiment à domicile consiste généralement à appliquer une solution de blanchiment dans un protège-dents qui est gardé dans la bouche pendant un certain temps. Certains produits sont conçus pour être utilisés deux fois par jour pendant un maximum de quatorze jours. D’autres doivent rester dans la bouche toute la nuit pendant une à deux semaines.

Certains patients pourraient constater une sensibilité accrue ou une irritation des tissus mous des gencives causée par le protège-dents ou par la solution de blanchiment. Si vous avez des préoccupations, il importe de les signaler à votre dentiste.

Tous les dentifrices enlèvent les taches à la surface des dents grâce à l’action d’abrasifs doux. Les dentifrices blanchissants contiennent des produits chimiques spéciaux, ou des agents de polissage aux propriétés détachantes, qui agissent en surface sans changer la couleur des dents.

Il importe de savoir que l’effet blanchissant ne sera pas le même pour tout le monde. Le résultat dépend du nombre de dents traitées, de la gravité de la décoloration et de la couleur naturelle des dents. La perception de la couleur des dents dépend aussi du teint.

Lecture complémentaire

L'utilisation sans danger des trousses de blanchiment des dents à domicile - Site Web de Santé Canada.

Dysfonctions temporomandibulaires (DTM)

Les muscles et l’articulation des mâchoires (ou articulation temporo-mandibulaire) servent à ouvrir et à fermer la bouche pour parler, mastiquer, chanter et avaler.

Les dysfonction temporo-mandibulaires (DTM) sont des atteintes des articulations et des muscles des mâchoires qui peuvent provoquer des douleurs au visage et des maux de dents ou d’oreilles, ainsi que des craquements de la mâchoire, des céphalées de tension et même des douleurs au cou, aux épaules et au dos. La douleur peut être minimale ou débilitante, surtout pendant la mastication ou lorsque la bouche est grande ouverte, ou il peut y avoir un blocage de la mâchoire ou une incapacité à ouvrir la bouche complètement.

Les DMT peuvent être causés par des blessures au visage et aux mâchoires, un traumatisme cervical, une mauvaise posture, des problèmes d’occlusion, une prothèse mal adaptée, le grincement des dents et le serrement chronique des mâchoires.

Les maladies systémiques qui atteignent les articulations, telles l'arthrite rhumatoïde et le lupus, peuvent aussi s’attaquer à l’articulation des mâchoires et provoquer leur dégénérescence.

Demandez à votre dentiste d’examiner votre articulation temporomandibulaire si vous manifestez un ou plusieurs de ces symptômes. Certains tests, y compris des radiographies ou des examens IRM, pourraient être effectués. La plupart des patients bénéficient des traitements simples, incluant la physiothérapie, le port d’une plaque occlusale ou un médicament anti-inflammatoire. Si la douleur est intense et persistante, une chirurgie pourrait être indiquée, auquel cas votre dentiste pourrait vous recommander à un spécialiste pour une consultation et un traitement.

Dents de sagesse

Les dents de sagesse ne rendent pas sage. Par contre, elles peuvent causer des problèmes. Ces troisièmes molaires sont les dernières dents à faire leur éruption, et elles apparaissent habituellement entre l’âge de 17 et 21 ans, mais elles peuvent occasionner des problèmes dès l’âge de 13 ans.

Ces dents n’ont pas toujours suffisamment de place à l’arrière des mâchoires supérieure et inférieure; elles poussent alors de travers, se coincent et restent incluses dans la mâchoire. Dans ce cas, il se forme fréquemment un kyste dans les tissus qui entourent ces dents, ce qui peut entraîner une détérioration de l’os de la mâchoire ou des dents. Par ailleurs, une éruption partielle des dents de sagesse les rend susceptibles aux infections à répétition et aux caries, ce qui peut occasionner de l’enflure, de la douleur et de la difficulté à ouvrir les mâchoires. L’éruption des dents de sagesse peut parfois être douloureuse et peut s’accompagner de maux de gorge, de maux de tête et d’infections gingivales. En surveillant l’évolution de vos dents de sagesse au cours de ses examens réguliers et à l’aide de radiographies, votre dentiste pourra juger si elles ont suffisamment d’espace pour sortir des gencives, ou s’il est préférable de les extraire.

Vous avez encore des inquiétudes? Veuillez consulter votre dentiste.